Les raisons de visiter Matsumoto

Le Château de Matsumoto – Patrimoine Culturel

Construit il y a plus de 400 ans, le château de Matsumoto est le plus ancien château à six étages du Japon ayant conservé son donjon original en bois et fait partie des quatre châteaux du Japon (avec Himeji, Hikone et Inuyama) désignés comme patrimoine culturel faisant de ce dernier un véritable monument historique. Surnommé « le corbeau » en raison de sa couleur noire et de son allure à la fois distinguée et imposante, la tour principale du château est classé trésor national.

Ainsi, la visite du château est un véritable voyage dans l’histoire et, du haut de sa tour, la vue sur les Alpes Japonaises et sur la ville de Matsumoto est imprenable. Autour du château, de nombreuses manifestations y sont également organisées tout au long de l’année.

Les Alpes Japonaises – Une nature riche et préservée

Entourés par de nombreuses montagnes culminant à plus 3000 mètres d’altitudes, Matsumoto est un paradis pour les amoureux de natures. De la très préservé Kamikochi, à l’immense Utsukushigahara, en passant par la très active Norikura, Matsumoto est le point de départ idéal pour une symbiose totale avec la nature.

Kamikochi, site protégé et désigné comme patrimoine culturel du Japon, est l’endroit idéal pour prendre un bol d’air frais. En effet, cette destination n’est accessible que par navette, les véhicules personnels y étant interdits afin de préserver l’authenticité de sa nature et la beauté de ses paysages.

Le plateau de Utsukushigahara, situé à l’est de Matsumoto et culminant à près de 2000 mètres d’altitude, est l’un des plus grands plateaux du Japon. La tour Utsukushi est l’un de ses symboles, servant autrefois les randonneurs perdus à retrouver leurs chemins au son de sa cloche. C’est un lieu incontournable réputé pour la biodiversité de sa flore et de sa faune, où les paysages vous offriront un spectacle inoubliable.

Le plateau de Norikura, donnant sur le Mont Norikura culminant à plus de 3000 mètres d’altitude, est un lieu idéal pour les passionnés de sports. En effet, Norikura vous proposera de très nombreuses activités tout au long de l’année. En hiver, profitez de la station de ski et des différents sports d’hiver, tel que le ski de piste, le ski de fond, le snowboard, la luge ou bien encore les randonnées en raquettes.

Les Arts Japonais – Art Traditionnel et Art Contemporain

Matsumoto dispose d’un grand rayonnement culturel, aussi bien en ce qui concerne l’Art Traditionnel que l’Art Contemporain. Vous y trouverez le Musée des Estampes Japonaises contenant la plus grande collection privée d’Ukiyo-e du monde. Crée en 1982 par la famille Sakai, cette collection rassemble un patrimoine historique de pièces collectées pendant plus de 5 générations comprenant œuvres originales et tirages des premières Ukiyo-e aux gravures modernes.

Matsumoto est aussi le lieu de naissance de l’artiste contemporaine mondialement reconnue, Yayoi Kusama, avant-gardiste, peintre, sculptrice et écrivain dont la réputation est internationale. Le musée d’art municipal de la ville vous accueillera ainsi avec une œuvre monumentale en plein air de cette artiste, « Maborashi no Hana » (Fleur d’illusion), très représentative de son art, et est le lieu incontournable pour découvrir le travail artistique unique de Yayoi Kusama.

Onsens et Ryokans – Les Sources Thermales et les auberges traditionnelles

Matsumoto et ses environs sont réputés pour la quantité et la qualité de ses sources thermales. Ces eaux thermales, ou onsens, ont des bienfaits reconnus sur la santé et vous régénérera le corps et l’esprit. Ainsi vous y trouverez pas moins de 14 de stations thermales dans la commune de Matsumoto, répartis entre le centre urbain et les vallées environnantes. Il s’agit d’une expérience immanquable pour tous ceux qui veulent découvrir la culture Japonaise et vivre l’esprit du Japon.

Dans le centre urbain, vous trouverez ainsi trois stations thermales facilement accessible comme la station thermale d’Asama, celle d’Utsukushigahara et de Yokata. Plus loin, vous pourrez expérimenter les bains thermaux en montagne et admirer de magnifiques paysages tout en vous détendant à l’intérieur de ces bains. Ainsi, vous trouverez treize stations thermales répartis dans les environs de Matsumoto, des montagnes de Kamikochi ou de Norikura, en passant par Shirahone et Sawando ou bien encore Ryushima à l’est de la ville, jusqu’à celle d’Anazawa dans le nord-est de la ville ou celle de Tobira et Gake no Yu dans le sud de la ville.

Certaines de ces stations thermales pourront également vous proposer de dormir sur place dans des auberges traditionnelles typiquement japonaises appelées Ryokans. Ainsi, vous pourrez profiter d’une soirée de détente dans les onsens intégrés à ces auberges, et également apprécier l’ambiance de ces bâtiments à l’architecture traditionnelle. Après le bain, vous pourrez revêtir un Yukata (kimono léger) et enfiler des guétas (sandales en bois) et profiter d’une immersion totale dans la culture Japonaise.

Les légendes de la musique classique – Seiji Ozawa et Shin’ichi Suzuki

Matsumoto a pendant longtemps été un centre névralgique de l’éducation de la musique classique au Japon. La ville a ainsi acquis le statut de capitale de la musique qu’elle doit essentiellement à ses deux légendes de la musique classique : Seiji Ozawa et Shin’ichi Suzuki.

Seiji Ozawa est l’un des plus grand chef d’orchestre du Japon, et est également très réputé en France, notamment pour son soutien à la musique française et à ses travaux à l’Opéra de Paris, et pour lesquels il reçoit l’insigne de chevalier de la Légion d’Honneur, plus haute distinction honorifique française. Actuellement, la ville est le lieu de représentation du mondialement renommé Festival Seiji Ozawa, qui a lieu chaque été, de Mi-Août à début Septembre.

Matsumoto est aussi que le berceau de la Méthode Suzuki, philosophie pédagogique communément associé, mais pas seulement, à l’apprentissage de la musique, et plus spécialement du violon, et qui est aujourd’hui utilisé à travers le monde. Cette méthode a ainsi été nommé d’après son fondateur, Shin’ichi Suzuki, qui a ouvert le Talent Education Institute à Matsumoto en 1948, où la méthode Suzuki a été enseigné pour la première fois. Ainsi à Matsumoto, vous pourrez visiter cet institut et observer des leçons en groupes et concerts des étudiants, mais également visiter le Mémorial dédié à Suzuki Shin’ichi.

Vidéo