Le Sanctuaire de Matsumoto, une partie de l’histoire du château

Histoire / Tourisme
sam, Déc 18, 2021
13
Le Sanctuaire de Matsumoto, une partie de l'histoire du château

La ville de Matsumoto, au même titre que de nombreuses autres villes du Japon, abrite de très nombreux sanctuaires. Mais un, en particulier, peut attirer votre attention. Très simplement nommé le « Sanctuaire de Matsumoto », ce dernier se situe entre les deux Trésors Nationaux de la ville.

 

Le « Sanctuaire de Matsumoto » est situé au nord du Château de Matsumoto, à mi-chemin entre le château historique et l’école Kaichi, l’autre Trésor National de la ville de Matsumoto.

 

L’histoire de ce sanctuaire est liée à l’histoire du Château de Matsumoto. La famille Toda régna sur Matsumoto à plusieurs reprises. Tout d’abord entre 1617 et 1633 puis pendant près de 9 générations entre 1726 et 1869. A son arrivée, le seigneur Toda ordonna ainsi la construction de ce sanctuaire.

On retrouve d’ailleurs sur le temple plusieurs symboles des différents seigneurs ayant régnés sur le Château de Matsumoto.

Sur les côtés, le symbole du clan Toda et au centre celui du clan Matsudaira
Le symbole du clan Ogasawara

Le sanctuaire prend le nom de « Matsumoto jinja » (« jinja » signifie « sanctuaire » en Japonais) en 1953. Plusieurs bâtiments composent le site ainsi que les traditionnelles statues « Komainu » avec leurs propres caractéristiques locales.

 

Devant le temple se trouve également un des nombreux puits d’eau de sources de Matsumoto. Ce dernier est d’ailleurs relativement récent car creusé en 2009 dans le cadre d’un projet de développement des eaux de sources naturelles de la ville.  

 

Ainsi, après votre visite du château féodale, n’hésitez pas à vous diriger vers ce sanctuaire. A proximité de ce dernier se trouve également un autre trésor caché de la ville, la Maison de Thé Ikegami.  

 

Les autres sanctuaires de Matsumoto

Kasamo-Inari

Fukashi

Yohashira

Naganoken-Gokoku